La Perle Dorée des Mers du Sud : Trésor national des Philippines

Perle dorée des Philippines montée en PendentifPerle dorée des Mers du Sud : classification

Caractéristiques de la Perle Dorée des Mers du Sud


ProvenanceIndonésie, Philippines, Myanmar
Mollusque ProducteurPinctada maxima ou Huître à lèvres dorées pouvant mesurer jusqu’à 30cm de diamètre
Age de la première greffeentre 14 et 24 mois en Indonésie et entre 18 et 30 mois aux Philippines
Nombre de perles par récolte/mollusque1
Durée de croissance de la perle :18 à 30 mois
Couleurs naturelleNuances de doré allant du plus clair au plus foncé, jaune, champagne
Taille8 à 20 mm. La plupart se situe entre 10 et 13mm


Histoire de la Perle Dorée des Mers du Sud ou Perle Gold


Tout comme en Occident, la perle dorée des Mers du Sud et la nacre de l’huître à lèvres dorées ont longtemps été utilisées par les populations du sud est asiatique. Il faudra attendre le XXe siècle pour voir l’essor de la perliculture dans cette région, lancée par les japonais qui décidèrent d’adapter les techniques développées par Mikimoto sur les perles akoya.

De nos jours, l’importance de la perliculture est telle dans le commerce d’Asie du Sud-est que le gouvernement philippin a déclaré la perle dorée comme étant la gemme de la nation. Symbole de fierté et de pureté pour les Philippins, la perle dorée des Mers du Sud a été déclarée trésor national depuis 1997. Si vous avez voyagé dans ce pays, vous l'aurez sans doute remarquée figurant dans son coquillage au dos des billets de 1000 pesos. D'ailleurs, il n'est pas surprenant de savoir que le nom de "Perle Dorée des Philippines " lui a été aussi attribuée, bien qu'on en trouve beaucoup en Indonésie et au Myanmar (ancienement la Birmanie). Ainsi, lorsque l'on parle de "Perle Dorée des Mers du Sud", "Perle Dorée des Philippines", "Perle Gold",  "Perle Golden" ou tout simplement de "Perle Dorée", on parle en réalité d'une seule et même perle.



Perliculture de la Perle dorée des Mers du Sud


L’Indonésie et les Philippines comptent de très nombreuses îles particulièrement éloignées des côtes ce qui leur confèrent un environnement cristallin à des kilomètres de la moindre forme de pollution. L’eau y est très propre et riche en plancton. En raison de la grande population de ces mollusques, les producteurs de perles peuvent tout aussi bien collecter des mollusques dans les océans qu’élever leurs propres spécimens dans les fermes. L’association de ces deux méthodes permet à la fois de diversifier mais aussi de contrôler le patrimoine génétique des mollusques présents dans la ferme perlière.

Les perles produites en Indonésie sont généralement plutôt de couleur crème et jaune tandis qu’elles seront plutôt dorées voire dorées-orangées aux Philippines.

Cependant, ces régions sont parfois victimes des conditions climatiques extrêmes et d’évènements dévastateurs tels que typhons, tsunamis, séismes, marées rouges…. Qui déciment parfois les fermes perlières des régions touchées.

Quant à la greffe elle-même, elle est très similaire aux techniques des greffes utilisées sur les autres mollusques d’eau salée : le greffeur introduit dans la gonade du mollusque un morceau de tissu d’un mollusque donneur (huître de la même espèce sélectionnée pour sa bonne santé et la qualité de son ADN) ainsi qu’un nucleus formé à partir de la coquille d’une moule d’eau douce. La croissance de la perle durera entre 18 et 30 mois.



Pour aller plus loin